"Une place dans l'avion", un court-métrage psychosomatique

Réalisatrice, scénariste, costumière et galeriste sénégalaise, Khadidiatou Sow dresse un portrait satirique d’un pays prêt à tout pour vivre le « Rêve Américain ».

 

Une course effrénée vers l’Amérique 

Une place dans l’avion est une douloureuse fiction de 16 minutes qui dépeint avec amusement, une population en pleine psychose, désireuse de partir pour les Etats-Unis après avoir entendu une annonce à la radio : « Il y a un avion pour les Etats-Unis, toute personne ayant une place dans l’avion, ira sans visa aux Etats-Unis et obtiendra un contrat de travail ».

Bien que ce message soit farfelu, la ville toute entière décide d’y croire et entame une course effrénée vers l'Amérique de leur imaginaire construite par les médias. 

Les phénomènes migratoires sont au cœur de la filmographie de la réalisatrice. “À une époque, j’ai moi-même voulu partir » affirme t-elle.

Ces premières œuvres, « Entre mère et mer » et « Batakhal (La lettre) »  abordent déjà le sujet en 2007. 

 

Le rêve américain, une utopie corrosive 

Khadidiatou Sow tend un miroir satirique à une population déterminée à quitter sa terre natale sans même savoir ce qu’est la réalité de l’Occident. Elle dénonce ici, la tragédie de cet engouement pour une vie meilleure ailleurs, et, sensibilise les esprits les plus enclins à suivre cette voie.

Le rêve américain est une version idyllique du vécu à l'américaine. Il y décrit notamment ce rêve selon lequel le territoire américain offrirait une vie meilleure pour tous avec des opportunités pour chacun. Partant de rien, une personne lambda pourrait arriver à faire fortune aux Etats-Unis, le pays de tous les possibles. 

« Une place dans l’avion » est, malgré les drames qui sous-tendent le rêve migratoire, un court-métrage amusant, aux couleurs vivifiantes avec des personnages très attachants. Le film est rythmé par le chant incroyable de Moustapha Diouf plus connu sous le nom de Tapha Diarabi.

 

Une réalisatrice touche-à-tout et reconnue 

Khadidiatou Sow, née en 1978, vit et travaille à Dakar. Elle s’inscrit à l’école des Beaux Arts de Dakar d’où elle sort diplômée en art-plastiques. En 2002, elle ouvre sa galerie d’art baptisée Deffart.

Sa curiosité artistique l’a conduite vers le cinéma en tant que costumière. Elle participe aux tournages de films tels que « Teranga Blues » de Moussa Sène Absa, « Les feux de Mansar » de Mansour Sora Wade, « Les pirogues de hautes terres » d'Olivier Langlois ou encore « 419 » de Eric Bartonio.

« Une place dans l’avion »  est sélectionné en première mondiale au festival du court-métrage de Clermont-Ferrand en 2017, avant de remporter le prix du meilleur court-métrage africain à l’Africa Movie Academy Awards au Nigéria. La même année, il obtient la mention spéciale du jury au festival Écrans Noirs au Cameroun ainsi que la mention du jury au Festival Nouakshort film en Mauritanie. 

Avec ce film, Khadidiatou Sow représente le Sénégal au festival Clap ivoire à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

En 2019, c’est la consécration. Khadidiatou Sow remporte, grâce à son oeuvre, le Poulain d'Argent dans la catégorie court-métrage de fiction au Fespaco, de Ouagadougou au Burkina Faso. 



Retrouvez "Une place dans l'avion" sur notre plateforme OAFF (Online African Film Festival) du 15 novembre au 15 décembre 2019 et profitez de plus de 30 films exclusifs sur le thème du rêve africain. 

https://oaff.cinewax.org/ 

 

Soum Gassama, rédactrice cinéwax 

Laisser un commentaire