Cinewax à l'avant première du film "Us" par Brown Sugar

Le deuxième long métrage de Jordan Peele, réalisateur du film Get Out, a été projeté en avant première Le 14 mars dernier au Grand Rex à Paris, lors de la Brown Sugar Premiere #1 (organisé par Brown Sugar Days). Olivia Kuy, rédactrice Cinewax, vous fait revivre l'événement. 

Brown Sugar premiere ©BrownSugarDays

Combinaison rouges, masques blancs et paniers de badges Brown Sugar Days... c’est ainsi que nous avons été accueillis au Grand Rex pour l’avant première de « Us ».

2 grandes files d’attentes ont rempli le boulevard devant le Cinéma avant même l’ouverture des portes qui eu lieu à 19h. Un public majoritairement coloré, tout sourire et prêt à assister à la toute première d’un film d’un réalisateur noir dans une des salles parisiennes les plus incontournables.

Dj Anais B met le feu aux platines. Le public est en feu, ambiance de folie, tout le monde danse sur ces sons afro-caribéens qui ont rempli l’espace sonore, un seul mot me vient à l’esprit : PHÉNOMÉNAL.

Waly Dia prend ensuite place pour un stand-up d’environ 10min avant de faire rentrer le fabuleux groupe de danse et de musiciens "Tropikana". Pour ma part c’est de loin la meilleure avant-première de tous les temps. Un public réceptif et vivant et une organisation impressionnante. 

Réactions 

Changement d’ambiance au démarrage du film. Un public dorénavant transcendé, nous plongeons tous dans le nouvel univers que nous offre Jordan Peele. Entre fou rire et terreur, le cinéaste réussit à nous offrir un film d’horreur avec un jeu d’acteur allant au delà de mes attentes. Certains m’ont fait part de leurs ressentis.

« J’ai largement préféré "Get Out" mais Jordan Peele a réussi à me faire rentrer dans son univers. Malgré que le film soit très compliqué ce réalisateur a une signature que l’ont peut que remarquer et apprécier. » assure la Djette Anaïs B. 

" Avec les rumeurs qu’il y a eu autour de ce film, on s’attendait réellement à avoir un film très Black Américain, avec un casting majoritairement noir. Mais c’était tout l’inverse. Le film était juste ultra réaliste dans le sens où certes la famille africaine américaine est au centre de cette histoire mais il y également une famille d’acteurs blancs en second rôle" expliquent Maurice et son amie Fara, croisés dans la public. 

Tandis que Dalenda, une autre spectatrice, assure que le film l'a réellement perturbée : "Il y avait beaucoup de références dans les posters et surtout dans les choix esthétiques sur les dernières minutes du film. J’attend patiemment une explication du film par Jordan Peele".

En effet, ce film a engendré une multitude de réactions diverses. Mais ce qui est sûr, c’est que Jordan Peele vient de nous prouver qu’il est devenu incontournable dans le cinéma hollywoodien. 

Olivia Kuy - Rédactrice Cinewax

Laisser un commentaire